La perte involontaire d’urine due à un effort physique, à des éternuements ou à une toux est la plainte urinaire la plus fréquente chez les femmes.

De nombreuses femmes atteintes d’incontinence urinaire affirment que la perte d’urine survient après des mouvements répétitifs, ce qui peut suggérer qu’elle est le résultat de la fatigue des muscles du plancher pelvien.

Les études réalisées à la suite de cette constatation ont ainsi confirmé que la fatigue liée à la fatigue des muscles du plancher pelvien peut influencer le développement et/ou l’aggravation des incontinences urinaires.

[embedded content]

,Source: monperinee.fr

D’autres infos sur Smaaks.fr

MXIT.INFO

Les conséquences de la fatigue du périnée
Tagged on:         

Leave a Reply